Qui sommes-nous ?L'amortisseurLa sécuritéNotre conseilLe contrôle techniqueFAQActualitésContact
Libérez-vous
des idées reçues
Quizz
Les signes d'usure
Les conséquences
Le triangle de sécurité
La preuve en images
Evénements

Pour visualiser
le film des tests
dynamiques
sur véhicules réalisés
en Juillet 2009,
cliquez ici

Pour visualiser
Le film de la collective :
Amortisseurs et securité

Cliquez ici

Le film de la collective :
Ange et Démon

Cliquez ici

Nouvelle vidéo
Pour visualiser
Le film de la collective :
Rupture temporelle

Cliquez ici
Les signes d'usure

Au volant, vous ressentez

Des vibrations dans votre volant
Vous pouvez ressentir des vibrations dans le volant. Ce qui signifie que l’amortisseur ne remplit plus son rôle de maintien de la roue en contact avec le sol.



Votre véhicule pique du nez au freinage
Quand votre véhicule pique du nez, tangue ou sautille quand vous freinez. Votre sécurité est alors mise en danger en cas de freinage brutal.

Votre véhicule est sensible au vent latéral
Votre véhicule vous donne l'impression d'être sensible au vent latéral, notamment lors de dépassements. Votre amortisseur ne rempli plus son rôle de maintien de la roue en contact avec le sol.

La tenue de route de votre véhicule est dégradée en courbe
Dans les virages, à vitesse normale, votre véhicule peut se déporter et tanguer. Le virage devient difficile à négocier et peut surprendre le conducteur. Les éléments de la tenue de route sont compromis.


L’éclairage de votre véhicule est sensible aux aspérités de la route
Vous constatez que l’éclairage de votre véhicule, en roulant, est sensible aux aspérités de la route. Vos amortisseurs sont probablement usés.



Votre véhicule rebondit
Votre véhicule rebondit après le passage d’un dos d’âne.


Véhicule à l’arrêt, vous constatez


Une usure irrégulière des pneus
Vous constatez des pneus usés par facette. Une géométrie incorrecte des roues ou des amortisseurs usés provoque une usure rapide des pneus.





Une fuite d’huile au niveau des amortisseurs
Si vous constatez de l’huile suinter d’un amortisseur, il peut y avoir une fuite.







Le contrôle du professionnel


Les fixations : cassées ou détériorées soit par arrachement de métal, soit par corrosion importante risquant d’entraîner une rupture.


Le corps : une déformation sur le corps de l’amortisseur peut freiner, voire bloquer le piston lors de ses débattements.


La fuite d’huile : irréversible, elle rend difficile le contrôle de la direction du véhicule. Le défaut d’étanchéité fait l’objet d’une contre-visite au contrôle technique.


Les silentlocs : un silentbloc craquelé, détérioré ou anormalement déformé provoquera des bruits de suspension lors de l'accélération, du freinage ou du passage d'obstacles.


La tige : une oxydation de la tige entraîne une détérioration rapide des joints, donc une perte d’huile. La fuite étant irréversible, l’amortisseur n’assure plus son rôle.



Usure du joint d’étanchéité



Une déformation de la tige par des chocs fragilise la tige et l’amortisseur
Plan du site | Mentions légales | Réglementations